Deux roues : vélo électrique ou moto ?

En ville, il devient plus pratique de se déplacer en deux roues plutôt qu’en quatre roues. C’est tout aussi efficace pour trouver une place de parking et la circulation générale. Deux options sont au choix quand on parle deux roues, la moto et le VAE. Même s’ils sont plus ou moins différents, la deuxième demeure plus intéressante.

Conduite

Entre les deux modes de transport, la différence à remarquer en premier est le style de conduite. Même s’ils sont maniables, ils fonctionnent de manière très différente. En fait, avec un VAE, pour avancer, il faut pédaler. Son moteur n’est utilisé qu’en cas de besoin.

Par conséquent, les utilisateurs de VAE, comme ceux de Chango Market, sont dans l’obligation de réunir un effort minimal, vu que l’assistance électrique ne sera activée que lorsque le capteur détectera une réduction du rythme de pédalage.

Par contre, avec une moto, électrique ou à essence, le conducteur n’a pas à fournir d’effort particulier. Il suffit juste d’y monter et de manier la trajectoire.

Autonomie

Une moto bien chargée peut parcourir jusqu’à 120 kilomètres. En règle générale, cela dépend de la puissance du moteur, de la capacité de la batterie et de l’utilisation.

Doivent être pareillement considérés le poids du passager et le terrain. La plupart des modèles entrent en mode d’économie d’énergie lorsque la charge de la batterie approche les 20 %. La vitesse sera alors limitée à 20 km/h afin que le conducteur puisse rejoindre la borne de recharge.

L’autonomie d’un vélo est similaire à celle d’une moto. Les facteurs qui affectent les performances de l’appareil sont identiques (la capacité de la batterie, le type d’itinéraire, l’utilisation et le poids à bord).

Au maximum, ils peuvent dépasser les 160 kilomètres d’autonomie. Une fois la batterie déchargée, il faut pédaler. A l’inverse des scooters, les vélos sont tous limités à 25 km/h, le trajet peut se faire même sans un moteur.

Entretien

Même s’ils sont équipés de moteurs électriques, les vélos de ce genre ne demandent pas d’entretien complexe. Aussi, les pros recommandent juste aux propriétaires d’envisager une révision annuelle pour la vérification de toutes les composantes du cycle et l’apport de quelques modifications.

Par conséquent, aucune évacuation n’est nécessaire et il n’est pas non plus requis de contrôler le système de refroidissement. De plus, par rapport aux motos à plusieurs pièces, il y a beaucoup moins de pièces à entretenir.

En plus, les coûts d’exploitation des vélos sont aussi considérablement réduits. Effectivement, vous n’êtes pas obligé de faire le plein aussi souvent puisqu’en chargeant complètement votre batterie VAE, une autonomie de 40 à 75 km est à votre profit. Cette distance donnera la possibilité d’effectuer tous vos déplacements sans restriction.

Au final, l’investissement dans un VAE fait profiter d’une optimisation des dépenses en plus d’une facilité de circulation. En fait, de nombreuses études ont montré que les possesseurs de ces vélos économisent une somme conséquente d’argent en frais de déplacement sur quelques années. Cela prend même en compte le coût total estimé des réparations majeures par an.